Catharsis – Un drôle de mot

Catharsis, quel drôle de mot !

J’ai rencontré le terme Catharsis, lorsque dans une organisation pour laquelle je travaillais, nous avions lancé des sessions de créativité.

Ces sessions avaient pour objectif de résoudre des situations conflictuelles, de revoir les processus (business process réengineering – BPR) et d‘envisager des avenirs nouveaux.

Toutefois, avant de trouver des solutions et d’évoquer par un brainstorming l’ensemble des idées que nous avions en tête, il fallait passer par l’étCatharsis un moment important issu des 100 techniques de créativité de Guy Aznarape cathartique.

Une étape indispensable pour créer, une étape de nettoyage et de purge des émotions appelée Catharsis.

A ce titre, j’en profite pour citer l’excellent ouvrage de Guy Aznar, que m’a offert mon ancien patron Jean Pierre Gauthier, « Idées, 100 techniques de créativité, pour les produire et les gérer ».

Ce livre est disponible ici : Chez Amazon

Auteur : Laurent Ménard

Je suis consultant en Informatique, et j'interviens auprès des TPE et PME.

1 pensée sur “Catharsis – Un drôle de mot”

  1. La créativité est essentielle pour le développement de toute entreprise. Dans les situations de crise ou de récession économique, afin de préserver les intérêts des sociétés, les décisions et les politiques de restructuration se doivent d’être redynamisées, voire même réorientées dans l’objectif d’une optimisation efficace du business model. L’objectif est d’augmenter la rentabilité ainsi que la performance en réduisant les coûts au maximum. Ainsi, le business process réengineering – BPR fait partie des stratégies de développement et des techniques de restructuration applicables pour remédier situations de crise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *